Close

Pas encore membre ? Enregistrez vous et commençons.

lock and key

Vous connecter à votre compte

Account Login

Mot de passe oublié ?

LoL – Explications sur la métagame de League of Legends

LoL – Explications sur la métagame de League of Legends
 

Comme je vous l’ai dit précédemment, la (ou le) metagame est un concept qui s’applique à de nombreuses sphères, il s’agit d’accumuler un certain nombre d’informations, de cas, ou de statistiques sur l’environnement de jeu pour en déduire la meilleure stratégie à adopter. Si on applique cette définition à League of Legends, l’environnement de jeu correspond à la version actuelle, c’est-à-dire qu’en regardant les caractéristiques présentes de chaque champion, ce dont ils sont capables de faire ou non, on va créer un modèle de jeu qui sera optimisé. L’environnement signifie que l’on doit prendre en compte les évolutions des personnages, si par exemple un patch réduit les capacités ou les dégâts d’un héros alors peut-être qu’il faudra revoir la stratégie à adopter car ce ne sera plus optimale.

On pourrait comparer cela à une formation au football, prenez par exemple un 4-4-2 classique, c’est assez équilibré compte tenu de la capacité des joueurs. Imaginez maintenant que l’on découvre demain un type capable de dribbler à lui tout seul toute l’équipe d’en face, un super Messi, et bien dans ce cas on pourrait faire évoluer la formation en 9-1 : 9 joueurs qui défendent (là il n’y a à peu près rien qui passe) et super Messi en attaque (on lui fait la passe, il met la sauce à tout le monde et marque). On a trouvé une metagame.

Si vous ne devez retenir que quelques mots, retenez ça : la metagame c’est créer un modèle de jeu pour optimiser ses chances de gagner compte tenu de l’environnement actuel.

La metagame actuelle :

Depuis quelques mois la metagame tend à se stabiliser, on n’observe que peu de changements, les rôles sont les suivants:
Support : certains le considèrent comme un sous-rôle alors que c’est tout le contraire. Le support est un personnage avec un heal/bouclier qui sera chargé d’aider le carry AD sur la botlane, il doit laisser les sbires à son carry pour que celui-ci puisse acheter un maximum d’objets. Pour pouvoir gagner de l’argent, le support utilise des objets à gold de type Pierre Philosophale, Coeur d’or, Bonne pioche de Kage. C’est à lui que revient en priorité d’acheter des wards pour avoir une vision maximale de la carte (map control), mais tout le reste de l’équipe doit l’aider dans cet objectif, cependant c’est son rôle de posséder le sort Clairvoyance pour fournir de précieuses informations. Pour finir, un bon support ne reste pas derrière son carry pour simplement le soigner, il doit prendre la vision dans les fourrés et agresser les adversaires (harass) voir les empêcher de farm, engager les ennemis pour offrir des kills à son carry, c’est ce qui fait la différence entre une botlane qui farm et tue plutôt qu’une botlane qui joue passif, je vous laisse deviner laquelle fera la différence par la suite. Sona, Soraka, Janna ou Taric sont les personnages les plus souvent utilisés à ce poste.
Carry AD : positionné à la botlane avec le support, c’est un personnage capable d’infliger beaucoup de dégâts avec ses autos attaques. En début de jeu (early) il doit se concentrer sur les sbires et en tuer un maximum (farm). Mais il doit faire attention de faire avancer au minimum ses sbires vers la tourrelle adverse afin d’être moins exposé aux agressions du jungler, pour cela il doit se contenter d’uniquement donner le coup de grâce aux sbires (last hit). Ce qui lui permet d’accumuler le maximum d’argent et de s’acheter des objets offensifs (Lame d’infini, Danseur fantôme, Soif de sang, etc…) ce qui lui permettra de faire le maximum de dommages simplement avec ses attaques. Ses caractéristiques font qu’il est peu résistant, c’est pourquoi lors des combats il doit veiller à se positionner de manière optimale pour pouvoir attaquer sans se faire attaquer, dans le cas contraire il est important d’obtenir des objets défensifs de type Ange Gardien ou Voile de la banshee. Ce poste est souvent occupé par Vayne, Caitlyn, Ashe, Sivir, etc…
Carry AP : le carry AP est un mage qui compte sur son sa capacité a infliger de gros dégats d’un seul coup (burst) pour tuer ses ennemis, il est situé sur la midlane. En 1 contre 1, il doit gérer les sbires, son adversaire et les ganks ; en effet la midlane est ouverte de deux côtés il est donc plus facile pour d’autres personnages de venir l’attaquer. Le point positif est qu’il peut lui aussi à son tour se déplacer vers les lanes du top ou du bot pour chercher un kill, c’est souvent de cette façon qu’il peut prendre l’avantage sur son adversaire direct. Sion, Anivia, Cassiopéa, Morgana ou Kassadin sont le type de champion que l’on rencontre au mid.
Solo top : Placé seul sur la lane du top, ce rôle est considéré en général comme celui des bruisers, c’est-à-dire des personnages offrant un bon compromis entre défense et attaque mais surtout une capacité naturelle (ou parfois grâce aux objets) à conserver/régénérer sa vie, appelée aussi sustain. Tout comme le carry AD, il doit farm énormément tout en faisant attention aux ganks des ennemis. Les personnages qui occupent ce poste sont le plus souvent axés sur les attaques physiques, cependant on peut parfois y rencontrer certains mages, on parle alors de double AP (solo top + mid). En AD on croisera des héros comme Irelia, Riven ou Talon et en AP Rumble, Kennen ou Ryze pourront s’imposer.
Jungler : Le cinquième joueur se retrouve donc dans la forêt (jungle), son rôle consiste à tuer les sbires de la forêt mais aussi et surtout à gank (attaquer par surprise) les autres lanes et afin de créer un surnombre qui augmentera les chances de tuer un adversaire. Pour pouvoir faire cela correctement il lui faut donc une capacité à se régénérer, ou en tout cas à ne pas perdre trop de vie sur les monstres, ainsi qu’une compétence de Crowd Control, aussi appelé CC (étourdissement, peur, ralentissement,) et/ou un dash (c’est-à-dire pouvoir se jeter sur l’adversaire depuis une position éloignée). Il lui incombe de décider quelle lane attaquer en fonction du positionnement des adversaires (plus ou moins avancés), leurs vies, mais aussi la vie de ses coéquipiers. En effet si une lane est en difficulté il devra donc se concentrer sur cette lane pour aider au mieux son partenaire et empêcher ainsi l’adversaire de prendre l’avantage. On pourra reconnaître un jungler au sort d’invocateur Châtiment (Smite in english) qui inflige un grand nombre de dégâts aux monstres neutres, cela rend la tâche de les tuer plus facile et empêchera l’équipe adverse de voler un monstre tel que Nashor en réduisant d’un coup la vie du sbire. Les champions que l’on retrouve souvent dans la jungle sont Lee Sin, Shaco, Udyr ou bien Fiddlestick en AP.

Alors vous pouvez vous demander pourquoi cette composition est la plus adaptée à l’environnement de jeu actuel, je vais donc essayer d’éclaircir certains points.

 

Pourquoi ce positionnement ?

Tout d’abord, concernant le positionnement du carry et du support sur la lane du bot, en effet on pourrait très bien imaginé qu’ils soient au top. Cependant, il faut voir qu’ils sont très proches du Dragon (drake), un des objectifs majeurs du début/milieu de partie puisque qu’il rapporte 190 pièces d’or à chaque membre de l’équipe, de ce fait il est bien plus facile de le tuer en étant 4 plutôt qu’en étant seulement 3 personnes. De même pourquoi le carry AP est midlane et non en toplane ? Encore une fois c’est une question de distance, cette fois-ci avec l’Ancien Golem qui offre une meilleure régénération de mana et des délais de récupération réduits, soit un buff (une aura) parfaite pour le carry AP, dans la majorité des cas c’est le jungler qui lui « offre ».

 

Le support est-il obligé de laisser tous les last hit aux carry ?

OUI, c’est un grand oui car c’est vraiment important. Le carry AD est celui qui infligera le plus de dégâts en fin de partie, il est donc important pour atteindre cet objectif qu’il ait suffisamment d’objets et par conséquent suffisamment d’argent pour les acheter.

 

Pourquoi le support est avec le carry AD et non pas AP ?

Comme expliqué précédemment le carry AD fera la différence en fin de partie alors que le carry AP a plus d’impact en début/milieu de partie, ce dernier doit monter ses sorts rapidement en level et le fait d’être seul lui permet cela car il ne partage pas l’expérience avec un autre champion. De plus si vous voulez que le carry AD puisse faire le maximum de dégâts en fin de partie il faut qu’il réussisse son début de partie, il est donc important de le mettre dans les meilleures conditions pour cela. Un carry AP qui ne réussi pas son début de partie peut-être rattrapé par un carry AD, pas l’inverse (sauf cas spécial bien sûr).

 

Ce que l’on verra dans le futur :

Il est très difficile de prévoir comment la metagame évoluera puisque nous ne savons pas encore comment le jeu lui-même va évoluer. Un changement de stratégie pourrait venir d’une équipe plus innovante que les autres qui trouveraient une composition alternative et plus viable que celle-ci. C’est ce que l’on a pu observer de temps à autres avec par exemple des supports inattendus comme Gangplank, Fiddlestick et ou le très célèbre Nunu joué par les Empire qui ont réussi à mettre à mal une composition « classique ». De même on a pu voir Dyrus et Reginald tentant de révolutionner la méta avec Alistar et Blitzcrank en double jungler.
Ou bien il se pourrait que Riot modifiant en profondeur certains mécanismes de jeu et donc pousser les joueurs à revoir leurs stratégies. C’est un peu ce qu’il s’est passé avec les nouveaux sorts d’Invocateurs, aujourd’hui il n’est plus rare de croiser Soins ou Ghost à la place des traditionnels Flash ou Embrasement. Et pour les supports, certains optent pour Soins et Flash voir Soins et Clairvoyance, offrant un heal supplémentaire.

Nous arrivons au terme de cet article, j’ai essayé d’aborder la metagame d’une façon simple qui permettra surtout aux nouveaux joueurs de comprendre les stratégies employées par les meilleurs. Cependant ne vous y trompez pas, appliquer ce modèle de jeu n’est pas synonyme de victoire, loin de là. On ne peut que vous encourager à faire preuve d’inventivité et d’audace pour révolutionner cette métagame !

Laisser un commentaire