Close

Pas encore membre ? Enregistrez vous et commençons.

lock and key

Vous connecter à votre compte

Account Login

Mot de passe oublié ?

SC2 – Questions réponses sur le Lore de Starcraft 2 – Partie 5

SC2 – Questions réponses sur le Lore de Starcraft 2 – Partie 5
 

Questions au développement créatif de StarCraft II – cinquième partie

Dans la cinquième partie de notre série, Brian Kindregan, coauteur en chef de StarCraft II: Wings of Liberty et auteur en chef de Heart of the Swarm, répond à certaines des plus brûlantes questions de la communauté sur l’histoire.

Question: Pourquoi les croiseurs n’ont-ils pas de boucliers ? Quand l’Hypérion attaque le Bucéphale, on entend clairement quelqu’un dire que les boucliers des vaisseaux du Dominion ne sont pas activés. Cela implique que les croiseurs en sont équipés.

Réponse :Les croiseurs activent leurs boucliers dans l’espace, quand ils sortent d’un saut de transfert, en cas d’attaque par un autre bâtiment de guerre. Ils sont complètement vulnérables à cet instant (comme l’était le Bucéphale), donc activer les boucliers est la procédure standard. Les boucliers sont aussi utilisés pour les entrées dans l’atmosphère, quand une planète en possède une. Mais ils consomment beaucoup trop d’énergie pour être maintenus actifs en permanence. En atmosphère, contre des unités plus petites, les croiseurs terrans comptent sur leur épais blindage et sur leur puissance de feu supérieure.

Rappelez-vous également que dans Wings of Liberty, vous pouvez bénéficier d’une amélioration, la Matrice défensive, qui absorbe 200 points de dégâts avant d’être détruite

Question: Pourquoi les Protoss n’ont-ils pas ressuscité ou réhabilité les Colosses lors de l’invasion d’Aïur ?

Réponse :Ils ont rappelé les vaisseaux mères ! (Je suis quasi certain qu’il y a eu une histoire publiée à ce propos. :p) Ranimer les Colosses aurait pris bien trop de temps : ils n’auraient pas pu être réactivés assez vite pour influer sur le cours de la bataille.

Question: Dans Wings of Liberty, Kerrigan semble résignée à la destruction de l’univers par le Déchu, ce qui semble aller à l’encontre de ce qu’on connaît de son personnage. Qu’est-ce qui lui a donné une vue si fataliste des évènements ?

Réponse :Encore une excellente question. La reine des Lames était clairement une battante prête à lutter bec et ongles, à mentir, à manipuler, et à tout faire pour gagner tant qu’il restait même la moindre petite chance. Mais que se passe-t-il quand vous êtes tout-puissant… mais en arrivez quand même à penser que vous n’avez aucune chance de vaincre ? Quel est l’effet sur vous ? Et n’oubliez pas que même si elle avait bien plus de libre arbitre que le Maître-esprit, elle restait pleine de mutagène zerg, ce qui signifie que la volonté de la Voix sombre gardait au moins une certaine influence sur elle.

Question: Que faisait le DFT entre les évènements de Brood War et ceux de StarCraft II ?

Réponse :D’abord, ses dirigeants se sont efforcés de découvrir ce qui était arrivé à son expédition. Une fois cet objectif atteint, ils ont probablement délibéré sur la marche à suivre. Et quelle que soit leur décision, il leur aurait fallu du temps pour mettre leurs plans sur pied, théoriquement comme matériellement. Ce que je veux dire, c’est… qu’ils se sont fait botter les fesses dans Brood War. Ils avaient la possibilité de revenir mais, si oui, ça n’aurait pas été immédiat. L’engagement humain, matériel, politique… toutes ces choses prennent du temps.

Question: Dans l’introduction du livret du premier StarCraft, on apprend que les Xel’Naga ont façonné les Zergs avec pour objectif de créer des créatures pures, non pas de forme comme leur « expérience ratée » les Protoss, mais de fonction. Ils ont créé le Maître-esprit et ont essayé de rester cachés à sa vue en orbite autour de Char, tout en influant pas à pas sur l’évolution des Zergs. Mais ensuite, l’histoire dit que le Maître-esprit a découvert leur présence et les a attaqués, les chassant presque du secteur. Si les Xel’Naga ne sont plus là parce que le Maître-esprit a écrasé leur flotte, comment ce dernier a-t-il pu être leur esclave tout ce temps, comme dit dans Wings of Liberty ?

Réponse :Qui a dit que le Maître-esprit était l’esclave des Xel’naga ?

Question: Il y a des années a été posée la question suivante : le Protectorat umojan et le Combinat kel-morian avaient-ils dirigé leurs propres programmes de formation de fantômes ? Aujourd’hui, on sait que le programme umojan a évolué pour donner les gardes de l’ombre, mais qu’est-il advenu de celui du CKM ?

Réponse :J’ai bien peur que tous les programmes de recherche du CKM n’aient été suspendus après l’issue désastreuse (pour lui) de la guerre des Guildes. Le CKM ne va pas fort, en ce moment.

Question: Dans le manuel de StarCraft, il était dit que le Protectorat umojan cherchait à établir un échange culturel avec les Protoss car il pensait que les Terrans avaient beaucoup à apprendre d’une race plus avancée. Le Protectorat a-t-il gardé cet objectif et, si oui, a-t-il avancé ?

Réponse :Ce doit être vraiment frustrant pour les scientifiques umojans ! Ils ne peuvent pas intercepter ou décoder les transmissions d’une race qui communique via le Khala. (Le Khala a certaines limites pour ce qui est des échanges complexes, c’est vrai, mais ces limites sont très élevées.) Les Umojans dépendent donc totalement de la volonté qu’ont les Protoss de s’adresser à eux. Et, hélas pour eux, les Protoss ne s’intéressent pas beaucoup aux Terrans, exception faite de certains individus particuliers comme Jim Raynor.

Question: Pourquoi peut-on comprendre toute l’histoire de Wings of Liberty en n’ayant joué qu’à la campagne de StarCraft ? J’ai l’impression que tout ce qui est développé dans Brood War n’est mentionné à aucun moment dans Wings of Liberty (la mission de Duran ne compte pas : c’est un « bonus »).

Réponse :Alors le contenu de Wings qui nécessite de connaître Brood War ne compte pas ? Il y a une grande partie des missions qui ne sont pas nécessaires pour terminer le jeu ; pourtant, elles restent importantes. La seule différence est que le joueur a le choix de vivre cette partie de l’histoire ou pas. Mais la mission de Duran ne peut pas être ignorée comme ça.

Sinon, je dirais que c’est un autre aspect sur lequel nous avons fait une erreur. L’installeur de Wings of Liberty récapitule l’histoire, et beaucoup ont relevé qu’il ne couvre pas vraiment Brood War. Notre erreur a ici été de ne pas stipuler le but de ce résumé à l’installation : il n’était PAS destiné aux gens qui fréquentent ces forums. Nous pensions honnêtement que vous, les membres de la communauté qui s’intéressent à l’histoire, vous diriez : « Oh, je connais déjà tout ça » et partiriez manger un morceau ou quelque chose comme ça en attendant la fin de l’installation. L’installeur n’a été pensé que pour les gens qui découvraient la série StarCraft, ou pour ceux qui avaient joué à StarCraft/Brood War 12 ans auparavant et s’en rappelleraient à peine. Pour cette raison, le résumé ne couvrait que les éléments les plus basiques, indispensables pour suivre l’histoire. Pourquoi mentionner le DFT alors qu’il apparaît à peine dans Wings ?

Alors, certains diront peut-être que si le résumé n’avait pas besoin de parler de Brood War, ça montre bien que cette partie de l’histoire était très peu présente dans Wings. J’en parlais déjà dans une autre réponse, mais je vais me répéter rapidement : la plupart des évènements de Brood War ont vu leurs conséquences porter surtout sur les personnages. La situation géopolitique n’était pas très différente entre le début et la fin. La plus grande évolution sur le plan militaire ou politique était l’apparition du DFT, qui a été mis hors course avant la fin de l’extension.

Je comprends parfaitement pourquoi ceux d’entre vous qui suivent de près l’histoire de StarCraft ont été déçus d’apprendre que notre résumé laissait de côté la plus grande partie de Brood War. Dès le début, ça a contribué à donner l’impression que nous ignorions ce chapitre. Nous avions une version qui couvrait toute l’histoire en détail, et nous aurions dû la publier sur le site au moment de la sortie de Wings. Et nous aurions vraiment dû mieux expliquer le but du résumé de l’installeur.

Laisser un commentaire