Close

Pas encore membre ? Enregistrez vous et commençons.

lock and key

Vous connecter à votre compte

Account Login

Mot de passe oublié ?

SC2 – Questions réponses sur le Lore de Starcraft 2 – Partie 6

SC2 – Questions réponses sur le Lore de Starcraft 2 – Partie 6
 

Les réponses aux questions des joueurs continuent d’arriver, voici la sixième partie !

 

 

Dans la sixième partie de notre série, Brian Kindregan, coauteur en chef de StarCraft II: Wings of Liberty et auteur en chef de Heart of the Swarm, répond à certaines des plus brûlantes questions de la communauté sur l’histoire.

Question : Prévoyez-vous de développer les Tal’darim et leur histoire dans les extensions à venir ? Est-ce qu’ils seront présents ?

Réponse : Oui, vous aurez des nouvelles des Tal’darim. Un point intéressant à leur sujet : j’ai vu des gens évoquer le fait qu’ils sont les Protoss qui ont été victimes d’Ulrezaj sur Aïur. Mais personne ne précise que les Tal’darim de Wings semblent être là depuis très longtemps, bien plus longtemps que les réfugiés d’Aïur.

En fait, les Tal’darim de la trilogie du templier noir ne sont pas une faction : ils sont une secte de Protoss accros à la drogue qui se cherchent une cause à défendre. Mais ce qui les caractérise vraiment, c’est qu’ils ont choisi de quitter la communauté d’Aïur. Ils ont donc pris le nom (« les Forgés ») d’une très ancienne secte qui s’était détournée des Protoss d’Aïur. Et c’est cette secte antique que vous rencontrez dans Wings et qui forme, elle, une faction à part entière.

Nous n’avons pas détaillé la différence dans le jeu parce que Jim Raynor ne connaissait pas l’existence des Tal’darim de la trilogie du templier noir, et n’avait donc aucune raison d’en parler. De plus, beaucoup de joueurs ne savaient pas qu’ils existaient non plus.

Question : Sortirez-vous un joli petit livret présentant toute l’histoire et l’univers de StarCraft, comme celui qui accompagnait SC1/BW ? On dirait bien que la tradition des vrais manuels se perd…

Réponse : Quelque chose comme le Livre de Cain ? Je trouve que ça serait génial. Ce n’est pas moi qui prends la décision mais… si ça sort, je l’achète !

Question : Pourquoi les Protoss limitent-ils eux-mêmes l’utilisation de leur technologie ? Je me suis rendu compte qu’ils le faisaient pendant la campagne, quand Stetmann y a recours pour fabriquer des collecteurs automatiques et dit qu’il y a plein de possibilités que les Protoss n’ont pas explorées.

Réponse : Oui, Stetmann a du mal à comprendre les Protoss. Ils sont très différents des humains : ils font partie d’une race beaucoup plus ancienne, et leur conscience collective porte plus de cicatrices. Les humains sont des bagarreurs, mais les Protoss ont plus peur de ce que leur technologie pourrait leur permettre de faire que les autres races.

Question : Pourquoi Kerrigan est-elle partie à la recherche des reliques xel’naga ? Joueront-elles un rôle à l’avenir ?

Réponse : Eh bien, on a vu qu’elles représentaient un vrai danger pour la reine des Lames. Raynor et Möbius les ont utilisées pour lui enlever ses pouvoirs. Si j’étais le chef de l’Essaim, je me serais lancé à leur recherche, moi aussi !

Question : Comment sont fabriqués les nouveaux vaisseaux protoss ? Dans une sorte de chantier, j’imagine, mais où ? Je pensais que toutes les structures de production des Protoss avaient été détruites dans Brood War. D’où viennent tous ces Disloqueurs qui sont presque aussi gros que des cuirassés ?

Réponse : L’appareil de production protoss a beaucoup souffert, évidemment. Mais c’est une race tenace. Et elle dispose d’unités de production sur d’autres planètes.

De plus, les Protoss ont d’immenses stocks d’équipement en plusieurs endroits. C’est pour ça qu’ils transfèrent leurs unités plutôt que de les construire !

Question : Swann est-il censé être l’inventeur du Thor ?

Réponse : Oui ! Bien sûr, il n’a fait qu’améliorer des plans qui sont le fruit d’un programme de recherche de millions de crédits. « Améliorer » est peut-être un peu flatteur, d’ailleurs : ce qu’il a fait, c’est le rendre moins cher à produire. Les Rebelles de Raynor doivent faire attention à leurs ressources. Donc le Thor est peut-être une « amélioration » de l’Odin, mais… si je devais parier sur un duel entre un Odin et un Thor, devinez sur lequel je miserais ?

Il y a une petite contradiction dans l’histoire, là. On a fait une erreur quelque part. Dans le premier volume de Frontline, dans la nouvelle Le Dieu du tonnerre, on a montré un Thor du Dominion déployé sur Mar Sara en 2502. Ce sont des choses qui arrivent : deux équipes internes travaillent d’arrache-pied pour sortir du contenu pour la communauté, chacune de leur côté, et la communication ne suit pas. Chez Blizzard, tout le monde déplore ce genre d’erreur, car on prend nos univers très au sérieux et on s’efforce de les rendre aussi cohérents que possible. Mais attendez ! Peut-être que le Thor en question est tombé dans une micro-faille temporelle et… Non, non, c’est juste une erreur de notre part.

Question : Les Zergs sont contrôlés par une conscience collective, c’est entendu. Mais ont-ils la moindre forme d’individualité ? Dans un des mangas StarCraft (le premier), un zergling tue un autre zergling. Comment est-ce possible ?

Réponse : Les cérébrats, les mères des couvées, les reines et les dominants/vigilants sont tous dotés d’un esprit individuel. Ils peuvent agir et prendre des décisions (même si les reines et dominants/vigilants ont une flexibilité mentale très limitée). Tous les autres Zergs sont des êtres conscients, c’est-à-dire capable de sensations physiques. Cette conscience signifie qu’ils peuvent réagir à des stimulus, mais pas forcément préméditer un projet. Un zergling peut donc agir indépendamment au niveau le plus limité. S’il n’est pas sous le contrôle de la conscience collective, il s’attaquera à tout ce qui l’entoure. Nous appelons les Zergs qui sont dans cette situation des « Zergs sauvages ». Ils peuvent se déplacer et se battre, mais ne vous attendez pas à ce qu’ils mettent au point une stratégie de combat.

Question : Avez-vous (Blizzard) déjà révisé une partie de l’histoire du jeu après sa sortie ? L’âge de Jim, par exemple. D’après l’histoire, il a actuellement entre 30 et 40 ans, même s’il a l’air beaucoup plus vieux.

Réponse : Nous n’avons jamais fait ce genre de révision volontairement. Au fur et à mesure que différentes équipes ajoutent du contenu à un univers, il y a toujours un danger d’introduire une contradiction involontaire dans l’histoire. Mais ça n’a jamais été fait volontairement. Chez Blizzard, quand un produit sort (un jeu, un roman, un manga, ou quoi que ce soit d’autre que des mods ou le jeu de rôle sur table), il rejoint l’univers officiel. Ça peut parfois être assez difficile à gérer : quelqu’un a pu prendre une décision qui était intelligente et cohérente il y a 12 ans, et qui nous gêne aujourd’hui… mais c’est un des aléas de l’écriture de jeu. Il faut trouver un moyen de faire avec et de raconter notre histoire quand même.

Parfois, il y a des pans de l’histoire où on n’a pas exactement défini les évènements, et où on a la possibilité de les mettre au point selon nos besoins. Quand on agit ainsi, certains pensent qu’on modifie l’univers après-coup, mais ça ne serait le cas que si on contredisait réellement un élément connu de l’histoire, pas si on ne fait que développer un sujet qui n’était pas précisément défini.

L’apparence vieillie de Jim n’est pas le résultat d’une modification de l’histoire ; il s’agissait simplement de notre tentative de refléter les expériences incroyables et les horreurs que notre homme a subies. Donc nous n’avons pas changé son âge, mais il semblerait que nous n’avons pas atteint le but voulu non plus.

Laisser un commentaire