Close

Pas encore membre ? Enregistrez vous et commençons.

lock and key

Vous connecter à votre compte

Account Login

Mot de passe oublié ?

SC2 – Questions réponses sur le Lore de Starcraft 2 – Partie 7

SC2 – Questions réponses sur le Lore de Starcraft 2 – Partie 7
 

Et hop la septième partie !

 

Dans la septième partie de notre série, Brian Kindregan, coauteur en chef de StarCraft II: Wings of Liberty et auteur en chef de Heart of the Swarm, répond à certaines des plus brûlantes questions de la communauté sur l’histoire.

Question : Les Protoss et les Zergs savent-ils que les Terrans de la Terre existent, et où ils se trouvent ?

Réponse : C’est une excellente question. Les Protoss doivent bien savoir qu’il existe une planète natale des Terrans quelque part, mais la trouver ne les intéresse pas. Ils se considèrent comme au-dessus des autres races, et ne veulent pas s’impliquer. S’ils cherchaient un jour à découvrir la planète qui a donné naissance aux Terrans, je suis certain qu’ils n’auraient aucun mal… mais ils ne pensent pas comme ça.

Pour les Zergs, je dirais qu’ils doivent le savoir. Il y a eu un bon nombre de cerveaux de membres du DFT exposés à l’Essaim, dont par exemple Stukov quand il a été contaminé. Mais l’Essaim a déjà bien assez à faire dans le secteur de Koprulu. Je suis sûr qu’il a retenu l’emplacement de la planète comme terrain d’expansion futur… mais rien de plus pour l’instant.

Question : Tassadar et le Maître-esprit ne font-ils plus qu’un, maintenant ?

Réponse : Plus maintenant, non. Mais une entité comme le Maître-esprit ne meurt pas instantanément. Certaines de ses synapses peuvent continuer à s’activer alors qu’il est en train de disparaître. Et au moment où les deux entités sont entrées en contact, elles ont été unies un bref instant. Il y a eu un impact physique entre eux, oui, mais pas seulement : leurs systèmes supérieurs ont fusionné également sur le plan psychique. Il y avait eu un précédent, d’ailleurs : souvenez-vous que l’esprit de Zeratul était brièvement entré en contact avec le Maître-esprit quand il avait tué Zasz.

Était-ce Tassadar que Zeratul a vu ? Ou un souvenir de lui ? Ou le Maître-esprit, cherchant à communiquer sous l’image de Tassadar ? Ou la fusion des deux ? Il y a beaucoup de possibilités, qu’en pensez-vous ?

Question : Pourquoi la reine des lames a-t-elle créé des mères des couvées (celles qui vont apparaître dansHotS) ? Si elle avait précédemment anéanti des tas de cérébrats pour s’assurer un contrôle incontesté de l’Essaim, pourquoi concevoir des individus intelligents pour régner à ses côtés ? Diriger l’Essaim représentait-il tant de travail qu’elle avait besoin d’aide ? Les Zergs transmettent-ils l’information d’une planète à l’autre ? Avait-elle besoin de généraux capables de prendre des décisions à sa place quand elle était occupée ailleurs ? Ou prévoyait-elle sa succession au cas où elle mourrait ? Et dans ce dernier cas, pourquoi créer plusieurs mères des couvées et pas juste une ? Avez-vous une idée de la réponse ?

Réponse : Pas mal d’idées, oui. La Reine des lames possédait un pouvoir mental quasi-divin, et était capable de contrôler littéralement des milliards d’organismes en de multiples endroits. Mais pouvoir s’appuyer sur des lieutenants doués de conscience étendait encore plus ses capacités de contrôle. De plus, elle avait compris quelle était l’une des faiblesses inhérentes de la conscience collective zerg à la mort du Maître-esprit : pour que l’Essaim puisse prospérer, il lui fallait une assurance au cas où son chef serait tué. Dans BW, elle utilisait les Zergs comme un simple outil, sans se soucier de ce qui arriverait si elle succombait. Mais dans les années qui ont suivi, elle a commencé à développer un Essaim capable de lui survivre. Avait-elle changé d’avis, ou juste de tactique ? Qu’en pensez-vous ?

Elle avait éliminé tous les cérébrats parce qu’ils auraient inévitablement essayé de former un nouveau Maître-esprit s’il n’en existait plus. Elle n’aurait donc jamais pu leur faire confiance. Mais les mères des couvées, elles, ont été conçues sous son contrôle depuis le début.

Elle les a rendues puissantes et indépendantes, parce qu’elle avait aussi compris que les Zergs étaient vraiment forts quand ils avaient en permanence un obstacle à vaincre, quand ils étaient obligés de s’adapter, de changer, de croître. Et elle en a créé plusieurs pour la même raison : il ne s’agissait pas d’élever un successeur qu’elle estimait digne de prendre sa suite, mais de mettre en concurrence plusieurs entités féroces et rusées, en sachant parfaitement qu’il n’y en aurait qu’une capable de se frayer un chemin jusqu’au sommet si leur reine venait à disparaître.

Question : Je me pose des questions sur le développement mental des Protoss. De ce que j’en ai vu pour l’instant, ils sont mentalement surdéveloppés, dans le sens où ils possèdent des pouvoirs psychiques. Mais ça pourrait aussi signifier qu’ils manquent de développement intellectuel, car il y a une différence entre capacités mentales et logiques (les deux mesurent un développement de l’esprit, mais les premières seraient un caractère physique, comme la présence de liens psioniques, alors que les secondes représenteraient la capacité de raisonnement pur). Les Protoss me semblent moins développés intellectuellement que les humains. Autant que je sache, ce sont les cristaux qu’ils utilisent qui élaborent leurs technologies. Et les Protoss semblent se livrer à des actes « d’honneur » et « d’héroïsme » qui rappellent le moyen-âge, une époque dont les valeurs émanaient d’une connaissance extrêmement limitée du monde.

Réponse : Encore une excellente question. Les Protoss sont prodigieusement intelligents. Leurs cristaux sont des créations incroyables, comme leurs vaisseaux mères et leurs Colosses. Ce sont eux qui ont développé cette technologie et qui l’entretiennent, et ils pourraient créer des systèmes encore plus avancés s’ils le souhaitaient.

Le fait est que l’intellect des Protoss n’est pas développé du tout pour correspondre aux critères de la logique humaine. Ils réfléchissent d’une manière très différente. Ils ont des priorités et des modes de raisonnement très différents. Et c’est inévitable : ils font beaucoup de choses qui semblent étranges ou mal inspirées aux Terrans. À votre avis, comment les Protoss perçoivent-ils les actes des Terrans ? Comme idiots et malvenus. Leur conscience commune, leurs souvenirs ancestraux et l’âge de leur race en font un peuple plus fier, plus prudent et fondamentalement bien plus mystérieux que les Terrans.

Question : Pourquoi les Zergs contrôlent-ils si peu de planètes ? On aurait pu penser que l’empire d’une race aussi impérialiste serait plus étendu. De plus, les espaces zerg et protoss semblent assez éloignés pour que les Zergs puissent s’étendre sans grande intervention des Protoss. Et même question pour ces derniers. Au moins, il y a beaucoup d’autres planètes protoss qu’Aïur et Shakuras mentionnées dans les livres, même si Aïur est la seule évoquée dans le guide de jeu. Enfin, pourquoi Char et Aïur sont-elles occupées par deux races chacune ? Surtout pour ce qui est de Char. J’imagine que les Terrans ne tiendraient pas vraiment à rester longtemps sur une planète aussi instable.

Réponse : La Reine des lames a rappelé l’Essaim sur Char et l’y a retenu. Personne ne sait pourquoi… pour l’instant, en tout cas. 😉 Mais si elle avait poursuivi son offensive, il n’y a aucun doute sur le fait que les Zergs auraient envahi un nombre énorme de planètes. Cependant, il y a une limite aux capacités d’expansion de l’Essaim : les Zergs sont très doués pour envahir des planètes, mais beaucoup moins pour les conserver.

Les Protoss possèdent effectivement plus de planètes que juste Aïur et Shakuras. Quant à la raison pour laquelle les Terrans voudraient occuper Char… Eh bien, qu’est-ce qui motive ces rapaces de Terrans, en général ? Il y a des sources de minerais incroyablement riches dans ces coulées de laves !

Laisser un commentaire