Close

Pas encore membre ? Enregistrez vous et commençons.

lock and key

Vous connecter à votre compte

Account Login

Mot de passe oublié ?

SC2 – Questions réponses sur le Lore de Starcraft 2 – Partie 8

SC2 – Questions réponses sur le Lore de Starcraft 2 – Partie 8
 

Dans la huitème partie de notre série, Brian Kindregan, coauteur en chef de StarCraft II: Wings of Liberty et auteur en chef de Heart of the Swarm, répond à certaines des plus brûlantes questions de la communauté sur l’histoire.


Question : Reste-t-il des groupes de survivants du DFT ? Je pensais que non, jusqu’au moment où j’ai joué à la campagne et vu les mercenaires des Spartiates, qui disent qu’ils viennent du DFT. Donc il pourrait y avoir une colonie entière quelque part ?

Réponse : Oui. Il reste quelques déserteurs éparpillés ici et là, de petits escadrons et même des flottilles entières dans certains cas. N’oubliez pas que l’Essaim a pourchassé et exterminé la flotte du DFT en fuite, donc les troupes du DFT encore vivantes dans le secteur de Koprulu sont celles qui avaient déserté avant cette ultime débâcle.

Question : Les Protoss sont une « race guerrière », mais contre qui se battent-ils ? Disons que Fenix est mort à 600 ans ; à combien de guerres a-t-il pu participer ? Pas énormément, il me semble. Il y a bien eu l’épisode de Kalath, mais quoi d’autre ? Fenix semblerait plutôt avoir connu une vie paisible. À cause du Dae’Uhl, les Protoss ne peuvent combattre que des races très avancées, capables de voyage interplanétaire, et agressives. Combien y en a-t-il dans la galaxie ? Ont-elles été exterminées, ou existent-elles encore ?

Réponse : Par le passé, les Protoss ont mené des campagnes militaires contre d’autres races (les Kalathis), et contre d’autres factions protoss. Mais il n’y a pas besoin de faire la guerre en permanence pour être un grand guerrier. Il s’agit plutôt d’un état d’esprit et d’une préparation. Un exemple classique est la Sparte antique : mêmes si les Spartiates étaient connus comme les plus grands guerriers de leur époque, ils étaient isolationnistes et n’aimaient pas partir en guerre. Ils s’entraînaient sans relâche pour une activité qu’ils pratiquaient peu.

Question : Comment Raynor a-t-il récupéré ses cheveux ? Le Jim Raynor de StarCraft I était chauve. J’aimerais avoir la réponse, pour pouvoir faire comme lui quand mes cheveux seront tombés. xD

Réponse : Il arrêté de se raser les cheveux. J’espère que l’astuce fonctionnera pour vous quand vous serez chauve !

Question : J’ai adoré l’histoire de Wings of Liberty, mais j’ai trouvé que le format non linéaire lui nuisait. Je pense que beaucoup des plaintes des gens viennent du fait qu’ils n’ont pas eu la chance de choisir un ordre de mission qui collait bien à l’histoire. Regrettez-vous d’avoir présenté le scénario de StarCraft II sous un format non linéaire ?

Réponse : Intéressant ! Raconter une histoire non linéaire est une tâche incroyablement traîtresse. Plus on cherche à construire une narration, à avoir une montée de tension, plus c’est difficile.

Je pense que raconter une histoire aussi vaste, particulièrement dans un STR, était un choix innovant et osé de la part de Blizzard. Ce style de jeu est par essence un support limité pour une grande histoire, des relations entre personnages développées et un format non linéaire.

Alors, avons-nous fait des erreurs ? Oh que oui. Ont-elles nui à l’histoire ? Oui. Est-ce que je regrette ce choix ? Non. Je pense que nous avons appris de ces erreurs, et que notre narration en est aujourd’hui plus maîtrisée. Dans certains cas, nous avons appris qu’il y a des concepts qui ne fonctionnent tout simplement pas. Dans d’autres, il a fallu que nous nous y prenions d’abord mal pour apprendre à bien nous y prendre. Il ne nous sera jamais possible d’évoluer si nous ne sortons pas un peu de ce que nous maîtrisons parfaitement.

Rappelez-vous que la narration des jeux est différente de celle des films ou des romans. Ces deux formats sont installés depuis longtemps, avec une longue tradition à laquelle se rapporter. La narration des jeux est une étendue sauvage. Nous nous trouvons à une période passionnante, mais aussi frustrante : chaque année, on voit des idées intelligentes et de grandes avancées, mais, par certains aspects, nous en sommes encore à cogner des cailloux pour essayer de faire des étincelles. 😀

Question : Si la prophétie a des millions d’années, comment les Xel’Naga ont-ils pu ignorer la trahison du Déchu ?

Réponse : Ce qui s’est passé entre la Voix sombre et les Xel’Naga, quoi que ce soit, avait déjà eu lieu au moment où la prophétie a été énoncée.

Question : Dans la saga du templier noir, Jake Ramsey dit qu’il admire ses collègues qui sont passionnés par les reliques extra-terrestres. Il semblerait donc que les archéologues du secteur de Koprulu passent leur temps à déterrer des reliques aliens. Mais en même temps, le livre donne l’impression que les Protoss sont la première civilisation extra-terrestre que les Terrans ont connu, et les Xel’Naga, qui ont disparu depuis longtemps, sont désignés comme une « troisième » race. Si les Terrans n’ont découvert les civilisations extra-terrestres qu’en 2499, comment Ramsey pouvait-il travailler avant ça ?

Réponse : Excellente question ! Je dirais que ses collègues et lui travaillaient sur les traces des vaisseaux coloniaux et des premiers colons. Mais on avait aussi trouvé quelques objets xel’naga ici et là, assez pour pousser tout le monde à en rechercher d’autres !

Laisser un commentaire